Hosanna dans les médias

Paru dans Paris Normandie 28 octobre 2015

Première veillée d’évangélisation modernisée pour l’association Hosanna, à Évreux

Publié le 27/10/2015 á 21H37

Religion. Deux cents personnes ont participé à la première veillée d’évangélisation musicale, dansée et théâtralisée, en l’église de Saint-Michel.

Première veillée d’évangélisation modernisée pour l’association Hosanna, à Évreux

Des louanges au rythme des chants modernes et des danses

1/4

 

Une nouvelle formule de veillées d’évangélisation a été lancée par l’association catholique Hosanna, en l’église de Saint-Michel, à Évreux. Elles intègrent une importante partie artistique : danse, musique, chant et théâtre sont omniprésents. Une autre est prévue dimanche 22 novembre à 17 h au même endroit.

Les proposer ailleurs

Pour cette première soirée, plus de 200 personnes ont répondu présent. « Le père Franck Legros et Hosanna ont voulu moderniser les veillées traditionnelles, comportant la prière et les louanges, avec des musiques actuelles et des chorégraphies, explique Alexandrine Bonnevalle, la responsable de l’association. L’idée est de les proposer ensuite dans les paroisses et les églises aux alentours. »

INFOS PRATIQUES

Association Hosanna : 06 25 49 16 77.

Salle comble au Cadran le Dimanche 8 février 2015 paru dans Paris Normandie 10 février 2015

La salle du Cadran d’Évreux était comble pour le spectacle « Révèle-toi », de l’association catholique Hosanna

Publié le                                                                                                           09/02/2015 á 22H37            
Spectacle. Le Cadran était plein, dimanche après-midi, pour « Révèle-toi ».
La salle du Cadran d’Évreux était comble pour le spectacle « Révèle-toi », de l’association catholique Hosanna
2/3
 
 

 

Il était inutile de se déplacer au Cadran d’Évreux, dimanche après-midi, si l’on n’avait pas acheté son billet longtemps à l’avance. Le spectacle Révèle-toi, de l’association catholique Hosanna, a fait salle comble. «Des personnes sont venues dans l’espoir qu’il reste des billets ou que certains se soient désistés, témoigne le père d’un danseur. Toutes les places avaient été vendues en moins de 15jours!»

«Effets spéciaux»

Seuls les plus chanceux, ou les plus rapides, ont donc pu profiter de «la mise en scène moderne, des danses actuelles sur des musiques très variées, du théâtre, des chants et des chœurs, décrit le papa. Les spectateurs ont été bluffés par les effets spéciaux et visuels.» Le show, présenté à Lille (59) en septembre et à Joué-les-Tours (37) en novembre, a duré deux heures et demie et se concentrait sur le personnage de Moïse.

Bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pu assister à la représentation : des caméras étaient présentes dans la salle dans le cadre de la préparation d’un DVD. «Il sera bientôt prêt et accessible à la vente», annonce le père Franck, metteur en scène, chorégraphe et danseur.

Valérie Burrey

Révèle-Toi 8 février 2015 au Cadran à Evreux

Ob dbd378 revele toi

Franck Legros "Il danse pour Dieu" La Vie 8 janvier 2015 par Anne Laure Filhol

Ancien danseur professionnel, ce curé du diocèse d’Évreux monte des spectacles musicaux avec les jeunes. Pour lui, la danse, art de l’incarnation par excellence, unifie l’homme, dans ses dimensions physiques, artistiques et spirituelles.

« Je sortais d’une répétition de danse à l’opéra de Düsseldorf. Elle ne s’était pas très bien passée. Une fois rentré dans mon appartement, je me suis installé à ma table, fatigué. Sans crier gare, deux questions ont surgi en moi : « Qu’est-ce que le bonheur ? » et « Qu’est-ce que réussir sa vie ? ». À ces interrogations s’est juxtaposée une image intérieure, très nette : je me voyais sur mon lit de mort, une parole brûlante aux lèvres : « C’est en ayant fait ça que tu as réussi ta vie… » J’étais certes passionné par la danse, mais où cette carrière me mènerait-elle ? Je serais bien un jour obligé d’arrêter. Je réalisai que seul Dieu, éternel, immuable, revêtait pour moi un chemin solide pour marcher vers le bonheur. Puisque Lui serait toujours là, je ne pouvais et voulais bâtir ma vie qu’entre ses mains. En quelques mois, j’allais considérer la danse comme une page ancienne de ma vie, tournée non sans déchirement.

La vocation religieuse a germé en moi relativement tôt. À15 ans, je suis entré au service diocésain des vocations pour discerner un potentiel appel. Je désirais alors donner ma vie à Dieu et à la danse. J'étais allé jusqu'à inscrire cette double passion dans ma signature, en traçant sur mon nom et mon prénom un D enveloppant. Depuis, cette marque n'a pas changé.

Mon goût de Dieu, présent depuis toujours, est sans doute le plus grand mystère de ma vie. Dans ma famille, la religion était davantage culturelle que cultuelle. La transmission religieuse se limitait à quelques cours de catéchisme, sans rien de plus. Malgré ça, je me suis mis à prier, seul dans ma chambre, où j'avais installé un petit autel. À l'époque du collège, j'allais récupérer au café du village la clé de l'église. Maladroitement, j'y récitais mon chapelet... devant la statue de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, persuadé qu'il s'agissait de la Vierge Marie !

Jusqu'à la fin du conservatoire, cette question de la vocation m'a travaillé. Puis j'ai intégré le Jeune Ballet de France, valsant, enivré par la scène, les projecteurs et les autographes. Devenant critique à l'égard du pape et de l'institution, je me suis peu à peu éloigné de l'Église et de la liturgie. Mais subsistait en moi une vie de prière, nourrie par la Bible, que j'emportais dans ma valise, lors de mes tournées aux quatre coins du monde.

Jusqu'à la veille de mon ordination, j'ai hésité entre la vie monastique et la prêtrise. De nature plutôt contemplatif, je recherchais avant tout une intimité avec Dieu.

Au bout de sept ans de sacerdoce, j'ai enduré pendant deux longues années une crise spirituelle, liée entre autres à un agenda surchargé, me transformant en « chef d'entreprise », et à une proximité perdue avec le Seigneur. Au final, cette épreuve m'a permis de trouver un équilibre de vie et de façonner le prêtre que je suis aujourd'hui. Ma préoccupation première est d'apporter l'Évangile aux gens et de les aider dans leurs pauvretés multiples. Je suis profondément habité par cette idée que l'homme est un dans toutes ses dimensions : psychologique, spirituelle, relationnelle, physique... Tout ne se mélange pas, mais tout doit être unifié. Or l’Occident a cette tendance à cloisonner les personnes et à scléroser le corps et l'esprit.

Je trouve d'ailleurs que nos frères juifs sont souvent dans une expression plus incarnée de la foi que notre christianisme occidental. Ils ont su préserver l'héritage delà danse, si présente dans la Bible. Elle est pour moi l'art de l'incarnation par excellence, manifestation du Verbe fait chair, révélation du corps, temple de l'Esprit Saint. Je vois Dieu comme un être dansant, carde relation : c'est un souffle, un mouvement, circulant entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Dieu est la vie ; par antithèse, la mort est l'inertie.

Comment garder les jeunes dans l'Église? C'est la question que nous nous sommes posée avec les paroissiens de Vernon (27), en juin 2001, alors que j'étais jeune prêtre. L’idée de monter une comédie musicale est apparue. Voilà comment j'ai réenfilé mes chaussons de danse... À la fin de l'été, 80 participants ont répondu présent pour la préparation de notre premier spectacle sur David... roi de la danse. En travaillant un projet artistique et spirituel-nos répétitions sont toujours encadrées par des temps de prière et nourries de l'adoration eucharistique -, ces jeunes découvrent qu'au travers de leur croissance spirituelle Dieu se révèle dans une dimension humaine et artistique.

Lorsque je relis mon histoire, je vois à quel point le Seigneur m'a inspiré, guidé, accompagné : de n'avoir jamais arrêté le sport m'a permis de reprendre la danse, mais sans avoir le corps usé d'un danseur professionnel. En parallèle de ce projet en paroisse, j'ai repris pendant un temps la danse au conservatoire. Je n'oublierai jamais cette phrase de mon évêque de l'époque : « Je préfère de loin que tu danses plutôt que tu ne danses pas. » Il avait compris que plus un prêtre fructifiait ses talents, plus il pourrait s'accomplir en Eglise. , La danse m'offre d'être un prêtre incarné, assumant sa dimension corporelle, vécue dans l'Esprit saint. L'apprentissage du modem jazz, mais aussi d'instruments, comme la batterie, le djembé ou la kora, me permet non seulement d'adapter mes spectacles à la jeune génération, mais aussi de vivre pleinement la liturgie.

Avant d'être prêtre, je sentais bien que la danse contenait une part sacrée, spirituelle. Mais je me plaçais surtout dans une dimension technique et émotionnelle. Aujourd'hui, je dirais que ma danse est plus aboutie, car unifiée : c'est désormais une véritable histoire intérieure que je raconte. Lorsque j'interprète la danse de l'âme de Moïse J'ai alors cette impression aussi douce qu'extraordinaire que tout mon être dialogue avec Dieu, entre terre et Ciel. »

Les étapes de sa vie

1971 Naissance à Bernay (27).

1990 Médaillé d'or du conservatoire de Rouen (76). 1990-1992 Jeune Ballet de France.

1991 Appel à donner sa vie à Dieu.

2000 Ordonné prêtre.

2001 Création de Hosanna, association pour monter des spectacles musicaux.

Depuis 2005 Curé à Saint-Jean-Baptiste-du-Val-lton (diocèse d'Evreux).

2007 Crise spirituelle.

Février 2015 Spectacle « Révèle-toi ».

ANNE-LAURE FILHOL
La Vie n°3619 8 janvier 2015 pages 44-46

La vie 8 janv 2015 dossier pere franck 1La vie 8 janv 2015 dossier pere franck 1 (934.33 Ko)

interview du père Franck Legros - RCF Tours émission l'Invité du jour" vendredi 14 novembre 2014 par Cécile Thomas

"Moïse mis en scène par l'Association Hosanna" - Jeunes Cathos Blog 28 octobre 2014

Article publié sur le site de Jeunes Cathos Blog : http://blog.jeunes-cathos.fr/2014/10/revele-toi-moise-mis-en-scene-par-lassociation-hosanna/

« Révèle-toi ! » : Moïse mis en scène par l’association Hosanna

Publié par Admin le  28 octobre 2014A la Une, Culture & Médias, Evangélisation, Événements, Vie de l'Eglise

 

Proposé par l’association Hosanna, le spectacle « Révèle-toi ! » rassemble 70 personnes dont une cinquantaine de jeunes. Après Vernon, Evreux et Lille le 27 septembre, la troupe sera sur les planches le 22 novembre à Tours. Une aventure fraternelle, spirituelle et artistique !

 

« Toucher le cœur des gens par l’art »

hosanna - moïse 3J’ai intégré la Troupe Hosanna en 2011 après avoir vu le spectacle « Frères ».  En voyant tant de jeunes rassemblés pour vivre leur foi ensemble et pour évangéliser les autres, j’ai eu l’envie de participer à un tel rassemblement. Ça me paraissait tellement génial de toucher le cœur des gens par l’art et aussi de vivre quelque chose de fort spirituellement par une expérience fraternelle !

Une aventure fraternelle

C’est après une année sabbatique que le père Franck* a décidé de commencer la préparation d’un nouveau spectacle sur l‘épopée de Moise intitulé Révèle-toi. Nous avons commencé ce projet il y a maintenant plus de deux ans. Rythmé par des répétions un dimanche par mois et des stages pendant les vacances scolaires, le spectacle a pris forme petit à petit. Il nous aura fallu près de 15 mois avant de jouer pour les toutes premières fois le spectacle en novembre 2013.

C’est une expérience extraordinaire qui m’a permis de rencontrer de belles personnes. On y trouve une diversité de personnes : de tous âges, de styles différents… mais tous unies par une personne : le Christ !  Et ça c’est une belle leçon de fraternité chrétienne !

photo JS

Jean-Sébastien, 17 ans

« La joie de construire »

hosanna - moïse 4J’ai découvert Hosanna grâce à un ami. Un jour j’ai été voir une répétition en pensant que ça me plairait surtout pour la danse, mais finalement c’est la joie de construire quelque chose avec mes amis pour le Seigneur qui m’a donné envie de m’inscrire. Puis j’ai compris que cette association me permettait d’allier deux choses qui me sont chers : la danse et Dieu.

« Danser pour Dieu »

Le spectacle est basé sur l’histoire de Moïse. Avant chaque répétition, il y a un temps de prière pour remettre toute la répétition dans les mains du Seigneur et de la vierge Marie. C’est un moment important parce qu’il nous rappelle pourquoi on fait partie de l’association. Il nous rappelle que tout le travail que nous allons faire est pour Dieu.

Quand on arrive à ne pas oublier que tout est pour lui, chaque danse, chaque mouvement, chaque parole prend une autre dimension, tout est embellit. J’ai découvert le théâtre : les ateliers d’expression scénique m’ont aidée à avoir plus confiance en moi.

Une aventure spirituelle

Mais la préparation du spectacle m’a surtout apporté spirituellement. Tous les enseignements, les temps de prière, ont renforcé ma foi et m’ont permis de grandir. J’ai beaucoup appris sur la vie de Moïse, sur le peuple d’Israël en général, sur les fondements de la religion juive et donc ceux du christianisme. Je me souviens de plusieurs temps de prières qui m’ont bouleversée. Les veillées de louange sont aussi très fortes spirituellement et nous permettent d’exprimer notre joie et notre reconnaissance pour tout ce que nous vivons. Les représentations m’aident aussi spirituellement car on se rappelle à chaque fois que le but est de transmettre quelque chose au public. C’est atteindre les spectateurs, chrétiens ou non, pour leur faire découvrir un peu de ce que nous vivons, et pour que Dieu puisse les toucher.

Unis dans la foi en Jésus

Faire partie d’un groupe composé de personnes si différentes m’apporte beaucoup. Hosanna c’est surtout ça : un groupe uni dans la foi en Jésus. J’apprends à aimer les autres selon l’amour de Dieu et à voir le meilleur dans chacun. Hosanna nous rapproche tous de Dieu, par notre prière et notre travail commun.

photo Juliette

 Juliette, 17 ans

 

L’art, la joie et la prière

hosanna - moïse 6J’ai rencontré des jeunes qui faisaient partie de l’association et qui m’ont invité à venir prendre part à l’année de discernement sur l’avenir de l’association qui a eu lieu avant le début du projet. Après un an a commencé le projet de ce spectacle qui m’a intéressé à la fois par le challenge artistique qu’il pouvait représenter et surtout par l’enthousiasme et la joie de la prière qui était dans le groupe.

Suite à l’année de discernement nous avons commencé le travail en nous intéressant à la vie de Moïse et nous avons commencés à mettre en scène les premiers tableaux.

Je ne suis pas particulièrement doué pour la danse mais dans ce spectacle j’ai découvert comment l’art pouvait porter la foi et se vivre dans la joie et la force de la prière.

Connaître la Bible différemment

Mettre en lumière des scènes de la Bible m’a permis de les comprendre différemment. Prendre la place du personnage de Moïse lorsqu’il est auprès du buisson ardent, c’est tomber à genou devant la présence de Dieu pour moi aujourd’hui.

Je crois aussi que le genre d’expérience telle que la préparation et l’élaboration d’un spectacle comme celui-ci donne à chacun l’occasion de se révéler, de grandir et de mieux se connaître.

photo Antoine

Antoine, 20 ans

 

* Le père Franck Legros est le directeur artistique et spirituel de la troupe. Marqué par l’art, il fut lui-même danseur d’opéra avant d’être ordonné prêtre en 2000 ! Médaille d’or du conservatoire de Région de Rouen, ancien danseur soliste au jeune ballet de France, ancien danseur au ballet de Düsseldorf, il a créé et monté l’ensemble des spectacles, aidé d’une équipe de laïcs. Son but est de faire naître le « désir de rencontrer Dieu » à travers des spectacles bibliques. C’est pourquoi il a créé l’association Hosanna en 2001 et a déjà mis en scène quatre spectacles.

Liens utiles : Site internet de l’association Hosanna Page Facebook Compte Twitter

Interview père Franck par Olivier Malcurat RCF Nord de France le 23 septembre 2014

Moïse sur les planches du Sebastopol (site Internet La Croix du Nord)

Danser pour Dieu - magazine Reforme 10 juil 2014

Article mag reforme juil 2014

Franck Legros, le prêtre qui fait danser la foi ... sur le site Aleteia

Une nouvelle publication sur le spectacle Révèle-Toi !!!.. Quand Dieu vient se révéler, y compris dans l'art, les coeurs sont touchés !!!!

Suivez le lien ....

http://www.aleteia.org/fr/mode-de-vie/actualites/franck-legros-le-pretre-qui-fait-danser-la-foi-5793428872888320

Danseur, chorégraphe et prêtre dans une paroisse de l'Eure

Reportage en 4 épisodes de Bérangère Dunglas et Jérôme Bègue 
(Prise de son : Sylvain Chemin, montage : Stéphanie Pierson)
Un feuilleton diffusé à la télévision sur France 3 Haute-Normandie du mardi au vendredi dans les journaux télévisés de midi et de 19h. Sur Internet : vidéos disponibles dans cette page  (un nouvel épisode chaque matin).

Episode 1/4 :

Une fois par mois, après la messe du dimanche, la petite église des hauteurs d'Evreux se transforme en salle de danse. En quelques minutes, les bancs laissent placent à la montagne du Mont Nébo et les jeunes danseurs remplacent les fidèles. Après l'échauffement spirituel, vient  l'échauffement physique…

 

Episode 2/4 :

Pendant que les jeunes répètent inlassablement, depuis des mois d'autres petites mains travaillent en coulisses pour réaliser les 120 costumes nécessaires au spectacle…

 

Episode 3/4 :

Après des mois de répétitions, arrive le jour du spectacle.! La dernière répétition a duré jusqu'à minuit, avec une dernière mise au point…

 

Episode 4/4 :

Aujourd'hui c'est le moment tant attendu du spectacle, c'était le 22 mars dernier au Cadran d'Evreux devant 900 spectateurs.

 

La Croix 31 mars 2014 "Danser pour Dieu"

Article la croix 31 03 14

Paris Normandie 26 mars 2014

Revele toi pn 26 03 14

Révèle-Toi au Cadran - La Dépêche Eure Info du 21 mars 2014

Revele toi article la depeche 21 03 2014

La Croix 17 mars 2014

 La croix 17 mars 1

La croix 17 mars 2

 

 

Interview de Père Franck sur RCF

Hosanna sur france 3 Haute Normandie

Spectacle Hosanna : Révèle-Toi ... sur le site du diocèse d'Evreux

A lire sur le site du diocèse d'Evreux     http://evreux.catholique.fr/actualite.php?id=1604

 

  Le spectacle hosanna revele toi dans les medias diocese

Révèle-Toi sur page Facebook du magazine Initiales

page-facebook-initiales.jpg

Hosanna dans Paris-Normandie du 5 novembre

Article pn vernon nov 2013

Hosanna dans le Démocrate de Vernon du 6 novembre